Comment entretenir les pneus de sa voiture ?

Les pneus sont la composante de la voiture la plus souvent remplacée. Cela s’explique par l’inaptitude des conducteurs à entretenir convenablement leurs pneus. Pour y remédier, il faudra effectuer un contrôle du niveau d’usure des pneus, comprendre pourquoi il est important de bien les gonfler et prendre en compte quelques facteurs externes.

Le contrôle du niveau d’usure des pneus

entretenir les pneus de sa voiture Les pneus ne sont pas éternels. Peu à peu, ils s’usent après chaque utilisation. Néanmoins, il est possible de réguler ce phénomène et de le ralentir. Il faut pour cela effectuer un contrôle régulier du niveau d’usure des pneus.

La meilleure façon de déterminer le niveau d’usure d’un pneu est de se référer à un spécialiste. Il saura donner une idée approximative de la durée de vie de chacun des quatre pneus. En outre, c’est une bonne occasion de vérifier le parallélisme du véhicule et son équilibrage. Ainsi, les pneus s’useront au même rythme.

Il est également conseillé de déterminer l’année de production de sa gomme. Pour cela, comme cela est expliqué sur https://www.annuaire-karting.fr/, il faut identifier le sigle DOT sur le flanc du pneu. Parmi les nombreux chiffres présents, seuls les 4 derniers nous intéressent. En effet, ils indiquent la semaine et l’année de fabrication du pneu. Si elle est récente, le pneu sera plus souple et pourra parcourir plus de kilomètres. À contrario, une vieille gomme contrainte à un usage beaucoup plus modéré.

L’importance de pneus toujours bien gonflés

Le gonflage des pneus détermine leur longévité. Un pneu manquant d’air sera plus proche du sol sur la route. Ainsi, comparé aux trois autres, il s’usera plus vite. À contrario, un pneu contenant trop d’air sera fragilisé. Les risques de le voir exploser sont élevés.

En outre, les pneus mal gonflés ne sont pas entièrement fiables. Si vous êtes amené à effectuer une manœuvre brusque, ils seront incapables de suivre. Il suffit de regarder les chiffres : 6 % des accidents automobiles en France sont dus à des pneus mal gonflés.

La gestion des facteurs annexes

Les pneus sont avant tout des outils utilisés pour déplacer la voiture. Ainsi, outre les facteurs qui leur sont spécifiques (gonflage, usure, etc), il est important de prendre en compte d’autres éléments. Il s’agit des habitudes du conducteur au volant, des routes qu’il emprunte en général et des consignes laissées par les fabricants.

Les habitudes au volant

La durée de vie des pneus est intimement liée aux habitudes du conducteur. Il s’agit de l’ensemble des actes couramment posés au volant. Les plus communs sont la conduite à vitesse élevée, les freinages répétitifs, les changements de vitesse non contrôlés, etc. Tous ces actes accélèrent la détérioration de la gomme et réduisent par conséquent la durée de vie de vos pneus. Conduire prudemment et à vitesse régulière est donc un bon moyen de vous éviter des dépenses superflues.

Le type de routes empruntées

Les pneus ont été fabriqués pour rouler sur une route. C’est pourquoi ils ont du mal à supporter les chemins escarpés ou relativement dangereux. Ainsi, rouler dans la forêt, la montagne ou même sur des nids de poule causera de sérieux dégâts à vos quatre roues. Il est préférable de se cantonner aux routes classiques dans la mesure du possible.

Bien sûr, notons que les pneus mentionnés ici sont plutôt classiques. Il n’y a aucune raison de craindre ce type de circonstances avec un véhicule tout terrain.

Le respect des consignes pneumatiques

Les agences de fabrication de pneus connaissent les limites de leurs produits. C’est pourquoi ils préconisent certaines mesures afin de faciliter l’usage de leurs produits. Chaque pneu a un degré de gonflage optimal et est fait de façon à supporter une certaine quantité de pression. Généralement, les utilisateurs ne se soucient pas de ces subtilités et se contentent d’une mesure approximative. Pourtant, les respecter assurera une meilleure longévité à vos pneus et leur confèrera un meilleur équilibrage sur la route.